Campeche, Mexique

Campeche Sur Can Pech


Pâtisseries en l'air
Détails de l'architecture religieuse-coloniale de Campeche, construite par les conquérants espagnols sur la ville maya qu'ils ont détruite par Cam Pech
Rencontre des générations
Un enfant croise un vieil homme sur l'une des nombreuses passerelles surélevées des rues de la ville.
Tours jumelles de Campeche
Les imposantes tours jumelles de la cathédrale de Nuestra Sra de la Purísima Concepción, la plus grande des églises de Campeche, dominent ses maisons.
avec le feu avant
Promenades pédestres à l'ombre garantie par les arcades du Parque Principal de Campeche.
Nature & Histoire
Ombres tropicales dans un coin d'un ancien bâtiment colonial de la ville.
La solidité du catholicisme
Des piétons insignifiants contre la base de la façade de la Cathédrale de Nuestra Sra de la Purísima Concepción.
ombre contre soleil
Coin d'une calle traditionnelle et colorée à proximité du cœur historique de Campeche
duo traditionnel
Les indigènes de Campeche habillés à neuf.
1 de 11
Détail de la peinture murale "Once Campeches"
coin de couleur
Les résidents sont concentrés dans un coin profond d'un vieux quartier de Campeche.
11 de 11
Peinture murale "Once Campeches" qui dépeint les regards de onze natifs de la ville.
foi aérienne
Fidèle dans une petite église coloniale ouverte sur la rue.
chat d'arcade
Les résidents partagent l'espace ombragé et séculaire d'une arcade dans le Parque Principal de Campeche.
à Puerta
Moment nocturne du spectacle son et lumière organisé dans la Puerta de Tierra de la ville.
Comme ce fut le cas dans tout le Mexique, les conquérants arrivent, voient et gagnent. Can Pech, le village maya, comptait près de 40 1540 habitants, des palais, des pyramides et une architecture urbaine exubérante, mais en 6 il y avait moins de XNUMX XNUMX indigènes. Sur les ruines, les Espagnols ont construit Campeche, l'une des villes coloniales les plus imposantes des Amériques.

Luís Villanueva et Wilberth Alejandro Sala Pech les traitent comme des marchandises dans une station-service sur l'autoroute qui relie Merida (Venezuela) à Campeche.

La route était parallèle à l'ancienne voie royale Maia entre les deux villes. Elle passait par des hameaux qui, comme Wilberth, conservaient des racines indigènes évidentes. Nous demandons de nous arrêter à l'un ou l'autre, chose que le jeune guide nous donne avec satisfaction.

Nous nous arrêtons à Becal. Wilberth nous dévoile une petite fabrique de chapeaux panama familiale et artisanale. Malgré le nom, le "jipijapa” – comme les appellent les Mexicains – ont été inventés en Équateur.

Campeche, Mexique, péninsule du Yucatan, Can Pech, une fois Campeches

Détail de la fresque "Once Campeches"

On admire comment les artisans les tissent les uns après les autres, à partir de la fibre d'une feuille de palmier, afin de satisfaire la demande des nombreux gringos qui visitent le Mexique.

Tombes mayas et chapeaux Panama

De Becal, nous pointons vers Pomush, un village où subsiste l'un des rares cimetières mayas au monde. Là, au lieu des tombes conventionnelles, les ossements des morts sont déposés pour l'éternité dans de petites caisses en bois, garnies de serviettes avec des fleurs brodées.

En eux, les crânes et les os sont exposés à l'air et au regard. « Mes grands-parents sont quelque part par ici », nous révèle Wilberth, confiant de l'impression supplémentaire qu'il nous ferait.

Avant qu'il n'indique l'endroit exact, nous nous sommes posés des questions sur la manière dont les prêtres catholiques traitaient cette pratique. Wilberth nous assure qu'au fil des siècles, une saine coexistence s'est établie.

Notre temps était compté. Nous nous sommes dépêchés de reprendre le chemin.

Lorsque nous sommes arrivés à l'hôtel Campeche, le soleil couchant a doré le cœur historique de la ville.

A voyage il nous avait épuisés, mais un spectacle nocturne de sons et lumières qui se déroulait entre les murs de son immense fort justifiait notre recours à la dernière de nos énergies.

L'exposition, ainsi que celle intitulée Puerta de Tierra, reconstituaient le passé troublé de la ville, de l'époque indienne à l'invasion des conquérants espagnols, etc.

Campeche, Mexique, Péninsule du Yucatan, Can Pech, À Puerta

Moment nocturne du spectacle son et lumière organisé dans la Puerta de Tierra de la ville.

Nous venions d'arriver et Campeche nous rayonnait déjà la richesse de son histoire.

Réveil avec ciel bleu et entre façades pastel

Sept heures plus tard, rajeunis, nous l'avons apprécié dans la lumière tropicale du matin. Il n'y a pas plus d'escales coloniales que celles-ci.

De la Plaza Campeche, dans n'importe quelle direction, la ville se déploie dans une succession géométrique de rues numérotés et carrés qui se rejoignent dans des coins curieux : del Cometa, del Toro, del Perro.

Campeche, Mexique, Péninsule du Yucatan, Can Pech, Ombre vs Soleil

Coin d'une calle traditionnelle et colorée à proximité du cœur historique de Campeche

A l'immédiat sud-ouest, ce quadrillage est encore plus rigoureux, soumis aux anciens murs et remparts qui protégeaient jadis la moelle urbaine des tentatives successives de conquête ou de pillage.

A quelques centaines de mètres du Barrio de Guadalupe qui nous a accueillis, la Calle 10 nous conduit le long d'une des façades latérales de la Cathédrale de Notre-Dame de Purísima Concepción.

Puis, au Main Park, celui-ci, centré autour d'une sorte de kiosque à musique sous stéroïdes.

Comme c'est censé se produire dans les villes d'un tel calibre catholique, les tours jumelles de la cathédrale chevauchent le parc, ses arbres et les maisons rurales en général.

Campeche, Mexique, péninsule du Yucatan, Can Pech, Campeche Twin Towers

Les imposantes tours jumelles de la cathédrale de Nuestra Sra de la Purísima Concepción, la plus grande des églises de Campeche, dominent ses maisons.

La journée avait commencé il y a à peine trois heures, mais les habitants marchaient déjà de préférence sous les arcades des palais nobles et criards, à l'abri du brasier qui s'intensifiait.

Pour l'intérieur, Campeche s'abandonne à une profusion de blocs d'un pastel multicolore.

Ses maisons et ses trottoirs sont élevés au-dessus du niveau de la rue, ainsi protégés des rares pluies flétries.

Campeche, Mexique, Péninsule du Yucatan, Can Pech, Coin Couleur

Les résidents sont concentrés dans un coin profond d'un vieux quartier de Campeche.

Déplacé de l'intense frénésie de la centros, la vie y coule plus lentement et plus librement, affectée de temps à autre par les grondements caractéristiques d'une autre Coccinelle Volkswagen.

La répétition standardisée de ces rues ils nous maintiennent dans un mode d'exploration semi-aliéné, tellement absorbé par l'ensemble que l'on oublie que la mer n'était qu'à quelques centaines de mètres.

Hormis le piétinement de tout ouragan ou tempête tropicale, le fond du golfe du Mexique frappe le Malecon marginal de la ville, avec une paresse adaptée à l'endroit.

Campeche, Mexique, Péninsule du Yucatan, Can Pech, Rencontre des générations

Un enfant croise un vieil homme sur l'une des nombreuses passerelles surélevées des rues de la ville.

Soumission maya et longue période coloniale

Depuis le début du XVIe siècle, faisant le tour de la mer des Caraïbes, en 1517, les découvreurs et conquérants espagnols ont fini par y débarquer.

Comme le raconte Bernal Diaz Castillo – le scribe principal de la Conquête du Mexique – ils se sont approvisionnés en eau avec la complaisance des chefs locaux qui leur ont également montré leurs palais et pyramides.

La soif de richesse et de pouvoir des étrangers viendrait dicter une issue tragique à la civilisation maya locale.

Campeche, Mexique, péninsule du Yucatan, Can Pech, tradition

Les indigènes de Campeche habillés à neuf.

Le village s'appelait alors Ah-Kin-Pech, simplifié en Can Pech. En gros, le nom traduit par la place du serpent et de la tique.

Si la première incursion s'est avérée pacifique, le passage des hommes de Francisco Hernández de Córdoba et d'Antón de Alaminos vers la zone voisine de shampooing, déclencha une saga de violence qui fit de nombreuses victimes et ne se terminera que plus de vingt ans plus tard, sous le commandement de Francisco de Montejos.

Lorsque les Espagnols l'ont trouvé, Can Pech abritait environ 40 XNUMX Mayas.

Quelques années plus tard, grâce en grande partie aux épidémies de variole et d'autres maladies inconnues dans le Nouveau Monde, le nombre était déjà inférieur à 6 XNUMX. Avec la destruction des Mayas, les conquérants ont construit une nouvelle ville sur l'ancienne colonie majestueuse des indigènes.

Comme on pouvait s'y attendre, San Francisco de Campeche s'est développé sous les fortes normes hispaniques de l'époque. Elle rivalisait avec d'autres grandes villes influentes de l'empire, La Havane et Carthagène des Indes.

Campeche, Mexique, Péninsule du Yucatan, Can Pech, La solidité du catholicisme

Des piétons insignifiants contre la base de la façade de la cathédrale de Nuestra Sra de la Purísima Concepción.

Il concentrait l'or, d'autres métaux précieux et soustrait des matières premières dans tout le Mexique qui ont été expédiés de là vers l'Espagne.

Bartolomeu Português parmi un essaim de pirates

En s'enrichissant, Campeche reçoit de plus en plus de demeures coloniales, de palais et d'églises. comme La Havane et Cartagena, les pirates qui ont fouillé les mers au large n'ont pas pu y résister : John Hawkins, Francis Drake et tant d'autres l'ont visé.

Il y avait aussi un Bartolomeu Português, un célèbre boucanier portugais qui a vécu et opéré au XNUMXème siècle et dont la vie valait un film.

On pense qu'il est l'auteur d'un code de conduite que, soyons étonnés, les pirates ont adopté et suivi au cours du XVIIIe siècle.

Au moins entre 1666 et 1669, Campeche reste sa cible privilégiée. Les Portugais ont navigué dans un bateau qu'il avait volé, équipé de quatre canons, assisté d'un équipage d'une trentaine d'hommes.

Après avoir capturé un navire espagnol et rempli son navire de 70 XNUMX Reales de a Ocho (pièces d'argent) et de tonnes de fèves de cacao, il a dû faire face au mauvais temps.

Comme si cela ne suffisait pas, il s'est retrouvé détenu par une petite flotte de navires de guerre espagnols. Il a été contraint de retourner à Campeche où les autorités l'ont emprisonné sur un autre bateau. Mais Bartolomeu Português a réussi à tuer la sentinelle et à s'échapper.

Il aura traversé 150 km de jungle à l'est de la péninsule du Yucatan d'où il est revenu à Campeche avec une vingtaine de nouveaux assistants.

A Campeche, il a capturé le bateau où il avait été emprisonné. Lors de l'évasion, l'équipage fait échouer le bateau et perd à nouveau la cargaison stockée à bord.

Bartolomeu Português a passé le reste de sa vie à attaquer des navires et des villes espagnols sans grand avantage. Dans "Boucaniers d'Amérique», le flibuste, historien de la piraterie et auteur Alexandre Exquemelin affirme avoir été témoin, en Jamaïque, de ses derniers jours, passés dans la misère.

Campeche, Mexique, péninsule du Yucatan, Can Pech, Pastéis dans l'air

Détails de l'architecture religieuse-coloniale de Campeche, construite par les Espagnols sur la ville maya qu'ils ont détruite de Can Pech

Les attaques de pirates, de boucaniers et de corsaires sur Campeche sont devenues si nombreuses et si fréquentes que les Espagnols ont investi une bonne partie de leurs bénéfices dans des murs et des bastions, les mêmes qui continuent d'enfermer le pivot ovale historique de la ville.

Le métissage éblouissant de Campeche

Aujourd'hui, les Mayas et les descendants des colons hispaniques se croisent dans le rues comment ils se croisent dans l'éternel processus mexicain du mestizaje.

Entre le Parc Principal et le Malecón, nous trouvons une œuvre qui illustre parfaitement la richesse génétique et la diversité des habitants de la ville. Une immense fresque décore la façade latérale d'une banque.

Campeche, Mexique, péninsule du Yucatan, Can Pech, une fois Campeches

Peinture murale "Once Campeches" qui dépeint les regards de onze natifs de la ville.

Dénommé "Une fois Campeches» illustre les traits, les costumes et les modes de vie d'un même nombre de paysans indigènes, de l'enfance à la vieillesse.

Vers la fin de l'après-midi, avec une quasi fraîcheur pour s'installer, le Main Park et autres sièges ils accueillent le mode afterwork et périscolaire tant attendu des résidents.

Nous avons marché à l'extérieur de la Calle 12 jusqu'à ce que nous arrivions aux Portales de la Plazuela de San Francisco, un lieu de restaurants en terrasse, plusieurs, animés par de la musique live. Nous avons été fans du orgeat mexicaine.

Quand la réceptionniste nous informe qu'ils n'ont pas été servis à l'hôtel mais qu'on trouverait, à Portales, le meilleur sur la face de la Terre, on se sent un peu comme Francis Drake, Hawkins et Bartolomeu Português : sans pouvoir ménager nous-mêmes l'incursion.

A orgeat n'a pas déçu. De telle sorte qu'au lieu de manger un repas conventionnel, nous n'arrêtions pas de les répéter.

Bingo a Beans au parc principal

Sur le chemin du retour, nous avons vu comment, en même temps que la vie agréable dans la rue, Campeche s'est cédée à une autre, celle des innombrables maisons de plain-pied que les habitants entretiennent avec des portes et des fenêtres ouvertes, avec des entrées, des patios et des balcons qu'ils utilisent. comme prolongements de la rues.

Campeche, Mexique, péninsule du Yucatan, Can Pech, conversation Arcade

Les résidents partagent l'espace ombragé et séculaire d'une arcade dans le Parque Principal de Campeche.

Nous retournons au parc principal avec la nuit installée. Le grand kiosque à musique accueillait un rituel bruyant et profane qui échappait à la surveillance austère de la cathédrale voisine.

De l'autre côté de sa circonférence, une barre passe reggaeton Caraïbes – certainement portoricain – bruyamment.

En bas, plus près du temple, une nouvelle session du bingo dans les rues de la ville. Des groupes de femmes installées à différentes tables suivaient l'extraction des nombres et des symboles picturaux.

Le bingo était « chanté » par Rosa Puga, qui, il y a neuf ans, dictait la chance pour le pur plaisir de socialiser, car le montant des mises autorisées reste aussi symbolique que les cartes extraites elles-mêmes.

Tombola, bingo de rue-Campeche, Mexique

Rosa Puga, la dame qui chante les symboles qui sortent.

Sans meilleurs plans, nous nous sommes assis avec les dames. Là, nous avons regardé leur excitation à l'imminence de remplir les cartes avec les chats, les mules, les comètes, les roses, les chevaux et les rasoirs sortant de la tombola collante.

Là, nous avons apprécié l'harmonie avec laquelle Campeche a clôturé une autre de ses soirées étouffantes et s'est abandonné au silence de la nuit des Caraïbes.

Plus d'informations sur Campeche sur le site Visiter le Mexique.

Izamal, Mexique

La Ville Mexicaine, Sainte, Belle et Jaune

Jusqu'à l'arrivée des conquérants espagnols, Izamal était un centre de culte pour le dieu suprême maya Itzamná et Kinich Kakmó, celui du soleil. Peu à peu, les envahisseurs rasèrent les différentes pyramides des indigènes. A sa place, ils ont construit un grand couvent franciscain et une prolifique maisons coloniales, avec le même ton solaire dans lequel brille la ville désormais catholique.
Tulum, Mexique

La plus caribéenne des ruines mayas

Construite en bord de mer comme un avant-poste exceptionnel décisif pour la prospérité de la nation maya, Tulum fut l'une de ses dernières villes à succomber à l'occupation hispanique. A la fin du XVIe siècle, ses habitants l'abandonnèrent au temps et à un littoral impeccable de la péninsule du Yucatan.
Merida (Venezuela), Mexique

La Plus Exubérant des Meridas

En 25 avant JC, les Romains fondèrent Emerita Augusta, capitale de la Lusitanie. L'expansion espagnole a généré trois autres Méridas dans le monde. Des quatre, la capitale du Yucatan est la plus colorée et la plus animée, resplendissante d'héritage colonial hispanique et de vie multiethnique.
Merida (Venezuela), Mexique

La Plus Exubérant des Meridas

En 25 avant JC, les Romains fondèrent Emerita Augusta, capitale de la Lusitanie. L'expansion espagnole a généré trois autres Méridas dans le monde. Des quatre, la capitale du Yucatan est la plus colorée et la plus animée, resplendissante d'héritage colonial hispanique et de vie multiethnique.
Coba à Pac Chen, Mexique

Des ruines aux maisons mayas

Dans la péninsule du Yucatan, l'histoire du deuxième plus grand peuple indigène mexicain se mêle à leur quotidien et se confond avec la modernité. A Cobá, nous sommes passés du sommet d'une de ses anciennes pyramides au cœur d'un village de notre temps.
Campeche, Mexique

Un Bingo tellement Ludique qu'on Joue avec des Petits Dessins

Le vendredi soir, un groupe de dames occupe les tables du parc Independencia et parie sur des bagatelles. Les plus petits prix leur reviennent en combinaisons de chats, cœurs, comètes, maracas et d'autres icônes.
Champoton, Mexique

Rodéo sous les sombreros

Champoton, à Campeche, accueille une foire honorée par la Virgén de La Concepción. O rodeo Mexicain sous des sombreros locaux révèle l'élégance et l'habileté des cow-boys de la région.
Carthagène des Indes, Colombie

La ville désirée

De nombreux trésors ont transité par Carthagène avant d'être remis à la couronne espagnole - plus que les pirates qui ont tenté de les piller. Aujourd'hui, les remparts protègent une cité majestueuse toujours prête à « rugir ».
San Cristobal de las Casas a Campeche, Mexique

Un relais de foi

L'équivalent catholique de Notre-Dame de Fatima, Notre-Dame de Guadalupe se déplace et se déplace au Mexique. Ses fidèles parcourent les routes du pays, déterminés à apporter la preuve de leur foi à la patronne des Amériques.
Campeche, Mexique

200 ans à jouer avec la chance

A la fin du XVIIIe siècle, les paysans se sont livrés à un jeu introduit pour refroidir la fièvre des cartes de paiement. Aujourd'hui, joué presque seulement par des abuélitasun loterie locale n'est qu'une diversion.
Yucatan, Mexique

La fin de la fin du monde

Le jour annoncé est passé mais la Fin du Monde a tenu à ne pas arriver. En Amérique centrale, les Mayas d'aujourd'hui observent et supportent avec incrédulité toute l'hystérie entourant leur calendrier.
San Cristóbal de Las Casas, Mexique

Le Nid Douillet de la Conscience Sociale Mexicaine

Maya, métisse et hispanique, zapatiste et touristique, country et cosmopolite, San Cristobal n'a pas de mains sur mesure. Dans ce document, les visiteurs routards mexicains et expatriés et les militants politiques partagent une demande idéologique commune.

Mexico, Mexique

Âme Mexicaine

Avec plus de 20 millions d'habitants dans une vaste zone métropolitaine, cette mégalopole marque, depuis son cœur de zócalo, le pouls spirituel d'une nation qui a toujours été vulnérable et dramatique.

Yucatán, Mexique

La loi de Murphy sidérale qui a condamné les dinosaures

Les scientifiques qui étudient le cratère causé par un impact de météorite il y a 66 millions d'années sont arrivés à une conclusion radicale : cela s'est produit exactement sur une section des 13% de la surface de la Terre susceptible d'une telle dévastation. C'est une zone seuil de la péninsule mexicaine du Yucatan qu'un caprice de l'évolution des espèces nous a permis de visiter.
Uxmal, Yucatan, Mexique

La Capitale Maya qui s'a Empilé jusqu'a l'Effondrement

Le terme Uxmal signifie construit trois fois. Dans la longue ère préhispanique des conflits dans le monde maya, la ville a connu son apogée, correspondant au sommet de la pyramide du devin en son cœur. Il aura été abandonné avant la conquête espagnole du Yucatan. Ses ruines sont parmi les plus intactes de la péninsule du Yucatan.
Barrancas del Cobre, Chihuahua, Mexique

Le Mexique Profond des Barrancas del Cobre

Sans préavis, les hautes terres de Chihuahua donnent lieu à des ravins sans fin. Soixante millions d'années géologiques les ont sillonnés et rendus inhospitaliers. Les indigènes Rarámuri continuent de les appeler chez eux.
Creel à Los Mochis, Mexique

Barrancas del Cobre, Chemin de Fer

Le soulagement de la Sierra Madre Occidental a transformé le rêve en un cauchemar de construction qui a duré six décennies. En 1961, enfin, le prodigieux Chemin de fer Chihuahua al Pacifico a été ouvert. Ses 643 km traversent certains des paysages les plus dramatiques du Mexique.
chihuahua, Mexique

Ay Chihuahua !

Les Mexicains ont adapté l'expression comme l'une de leurs expressions de surprise préférées. A la découverte de la capitale de l'état homonyme du Nord-Ouest, on s'exclame souvent.
Chichen Itza, Yucatan, Mexique

En bordure du cénote, au cœur de la civilisation maya

Entre le IXe et le XIIIe siècle de notre ère, Chichen Itza s'est imposée comme la ville la plus importante de la péninsule du Yucatan et du vaste empire maya. Si la conquête espagnole a précipité son déclin et son abandon, l'histoire moderne a consacré ses ruines site du patrimoine mondial et merveille du monde.
Réal de Catorce, San Luis Potosí, Mexique

Du filon de la Nouvelle-Espagne au Pueblo Mágico mexicain

Au début du XIXe siècle, c'était l'une des villes minières qui garantissait le plus d'argent à la Couronne espagnole. Un siècle plus tard, l'argent avait été dévalué de telle manière que Real de Catorce a été abandonné. Son histoire et les scénarios particuliers filmés par Hollywood en ont fait l'un des villages les plus précieux du Mexique.
Lion, éléphants, PN Hwange, Zimbabwe
Safari
PN Hwange, Zimbabwe

L'Héritage du regretté Lion Cecil

Le 1er juillet 2015, Walter Palmer, un dentiste et chasseur de trophées du Minnesota a tué Cecil, le lion le plus célèbre du Zimbabwe. Le massacre a généré une vague d'indignation virale. Comme nous l'avons vu dans PN Hwange, près de deux ans plus tard, les descendants de Cecil prospèrent.
Troupeau à Manang, Circuit de l'Annapurna, Népal
Annapurna (circuit)
Circuit des Annapurnas : 8ème Manang, Népal

Manang : la Derniere Acclimatation dans la Civilisation

Six jours après avoir quitté Besisahar nous arrivons enfin à Manang (3519m). Située au pied des montagnes Annapurna III et Gangapurna, Manang est la civilisation qui chouchoute et prépare les randonneurs à la traversée tant redoutée du col de montagne de Thorong La (5416 m).
plaine sainte, Bagan, Myanmar
Architecture et Design
Bagan, Myanmar

La Plaine des Pagodes, Temples et Rédemptions Célestes

La religiosité birmane a toujours été basée sur un engagement de rédemption. A Bagan, des croyants riches et craintifs continuent d'ériger des pagodes dans l'espoir de gagner la bienveillance des dieux.
Totems, Botko Village, Malekula, Vanuatu
Aventure
Malekula, Vanuatu

Cannibalisme de Chair et d'Os

Jusqu'au début du XXe siècle, les mangeurs d'hommes se régalaient encore dans l'archipel du Vanuatu. Dans le village de Botko, nous découvrons pourquoi les colons européens craignaient tant l'île de Malekula.
Feux d'artifice du 4 juillet-Seward, Alaska, États-Unis
Cérémonies et Festivités
Seward, Alaska

Le 4 juillet le plus long

L'indépendance des États-Unis est célébrée, à Seward, en Alaska, de façon modeste. Même ainsi, le 4 juillet et sa célébration semblent sans fin.
Téléphérique de Sanahin, Arménie
Villes
Alaverdi, Arménie

Un téléphérique appelé Vertige

Le sommet des gorges de la rivière Debed cache les monastères arméniens de Sanahin et Haghpat et des immeubles d'appartements soviétiques en terrasses. Son fond abrite la mine de cuivre et la fonderie qui fait vivre la ville. Reliant ces deux mondes, une cabane suspendue providentielle dans laquelle les habitants d'Alaverdi comptent voyager en compagnie de Dieu.
jeune vendeuse, nation, pain, ouzbékistan
Nourriture
Vallée de Fergana, Ouzbékistan

L'Ouzbékistan, la nation qui ne manque pas de pain

Peu de pays emploient des céréales comme l'Ouzbékistan. Dans cette république d'Asie centrale, le pain joue un rôle social vital. Les Ouzbeks le produisent et le consomment avec dévotion et en abondance.
Culture
Lagune de Jok​ülsárlón, Islande

La chanson et la glace

Créé par l'eau de l'océan Arctique et la fonte du plus grand glacier d'Europe, Jokülsárlón forme un domaine glacial et imposant. Les Islandais la vénèrent et lui rendent des hommages surprenants.
Natation, Australie-Occidentale, Aussie Style, Soleil levant dans les yeux
Sports
Busselton, Australie

2000 mètres, Nage Aussie

En 1853, Busselton est équipé de l'un des plus longs pontons du monde. Lorsque la structure s'est effondrée, les résidents ont décidé de renverser le problème. Depuis 1996, ils le font chaque année. Nager.
Composition sur le pont des neuf arches, Ella, Sri Lanka
En Voyage
PN Yala-Ella-Kandy, Sri Lanka

Voyage à travers le cœur du thé du Sri Lanka

Nous quittons le front de mer du PN Yala en direction d'Ella. En route pour Nanu Oya, nous serpentons sur des rails à travers la jungle, parmi les plantations du célèbre Ceylan. Trois heures plus tard, toujours en voiture, nous entrons dans Kandy, la capitale bouddhiste que les Portugais n'ont jamais réussi à dominer.
Cacao, Chocolat, Sao Tomé Principe, Ferme Agua Izé
Ethnique
São Tomé e Principe

Cocoa Gardens, Corallo et la Chocolaterie

Au début du siècle, São Tomé et Príncipe produisait plus de cacao que tout autre territoire. Grâce au dévouement de certains entrepreneurs, la production survit et les deux îles ont le goût du meilleur chocolat.
portfolio, Got2Globe, Photographie de voyage, images, meilleures photographies, photos de voyage, monde, Terre
Portefeuille de photos Got2Globe
Portfólio Got2Globe

Le meilleur au monde – Portefeuille Got2Globe

Train du bout du monde, Terre de Feu, Argentine
Histoire
Ushuaïa, Argentine

Dernière Gare : Fin du monde

Jusqu'en 1947, le Tren del Fin del Mundo effectuait d'innombrables déplacements pour les détenus de la prison d'Ushuaia pour couper du bois de chauffage. Aujourd'hui, les passagers sont différents, mais aucun autre train ne va plus au sud.
Ilha do Mel, Paraná, Brésil, plage
Îles
Ilha do Mel, Paraná, Brésil

Le Paraná Sucré d'Ilha do Mel

Située à l'entrée de la vaste baie de Paranaguá, Ilha do Mel est réputée pour sa réserve naturelle et pour les meilleures plages de l'État brésilien du Paraná. Dans l'un d'eux, une forteresse construite par D. José I résiste au temps et aux marées.
Bateaux sur glace, île de Hailuoto, Finlande.
Hiver Blanc
Hailuoto, Finlande

Un refuge dans le golfe de Botnie

En hiver, l'île de Hailuoto est reliée au reste de la Finlande par la plus longue route de glace du pays. La plupart de ses 986 habitants apprécient avant tout la distance que leur accorde l'île.
Cove, Big Sur, Californie, États-Unis
Littérature
Big Sur, Etats-Unis

La côte de tous les refuges

Sur 150 km, la côte californienne est soumise à une immensité de montagnes, d'océan et de brouillard. Dans ce décor épique, des centaines d'âmes tourmentées marchent sur les traces de Jack Kerouac et Henri Miller.
Mont Denali, McKinley, Plafond Sacré Alaska, Amérique du Nord, Sommet, Altitude Evil, Mountain Evil, Prévenir, Traiter
Nature
Mont Denali, Alaska

Le Toit Sacré de l'Amérique du Nord

Les Indiens athabascans l'appelaient Denali, ou le Grand, et ils vénéraient son orgueil. Cette magnifique montagne a suscité la cupidité des grimpeurs et une longue succession d'ascensions record.
Sheki, Automne dans le Caucase, Azerbaïdjan, Maisons d'automne
Automne
Sheki, Azerbaidjan

automne dans le caucase

Perdue parmi les montagnes enneigées qui séparent l'Europe de l'Asie, Sheki est l'une des villes les plus emblématiques d'Azerbaïdjan. Son histoire largement soyeuse comprend des périodes de grande dureté. Lorsque nous l'avons visité, les pastels d'automne ont ajouté de la couleur à une vie post-soviétique et musulmane particulière.
Van à Jossingfjord, Magma Geopark, Norvège
Parcs Naturels
Magma Géoparc, Norvège

Une Norvège quelque chose de lunaire

Si nous remontions à la fin des temps géologiques, nous trouverions le sud-ouest de la Norvège rempli d'immenses montagnes et d'un magma brûlant que les glaciers successifs façonneraient. Les scientifiques ont découvert que le minéral qui y prédomine est plus répandu sur la Lune que sur Terre. Plusieurs des scénarios que nous explorons dans le vaste Magma Geopark de la région semblent provenir de notre grand satellite naturel.
Une ville perdue et retrouvée
Patrimoine Mondial UNESCO
Machu Picchu, Pérou

La Ville Perdue dans le Mystère des Incas

En deambulatión à travers de Machu Picchu, nous trouvons un sens dans les explications les plus acceptées pour sa fondation et son abandon. Mais chaque fois que le complexe est fermé, les ruines sont laissées à leurs énigmes.
Le masque de Zorro exposé lors d'un dîner à la Pousada Hacienda del Hidalgo, El Fuerte, Sinaloa, Mexique
Les personnages
El Fuerte, Sinaloa, Mexique

Le Berceau de Zorro

El Fuerte est une ville coloniale de l'État mexicain de Sinaloa. Dans son histoire, la naissance de Don Diego de La Vega sera enregistrée, on dit que dans un manoir de la ville. Dans sa lutte contre les injustices du joug espagnol, Don Diego s'est transformé en un homme masqué insaisissable. À El Fuerte, le légendaire « El Zorro » aura toujours lieu.
Montezuma et Malpais, les plus belles plages du Costa Rica, Catarata
Plages
Montezuma, Costa Rica

Retour aux bras tropicaux de Montezuma

18 ans se sont écoulés depuis que nous avons été éblouis par cette côte bénie du Costa Rica. Il y a tout juste deux mois, nous l'avons retrouvé. Aussi confortable que nous l'avions connu.
Randonneurs sur le sentier du lac de glace, circuit de l'Annapurna, Népal
Religion
Circuit des Annapurnas : 7er - Braga - Ice Lake, Népal

Circuit Annapurna - L'acclimatation douloureuse du Ice Lake, le Kicho Tal

En route vers le village de Ghyaru, nous avons eu un premier et inattendu spectacle de l'extase du circuit de l'Annapurna. Neuf kilomètres plus tard, à Braga, en raison de la nécessité de s'acclimater, nous passons des 3.470 4.600 m aux XNUMX XNUMX m du lac Kicho Tal. Nous ne ressentons qu'une certaine fatigue attendue et l'augmentation de l'émerveillement des montagnes de l'Annapurna.
Les cadres dorment siège de métro, sommeil, sommeil, métro, train, Tokyo, Japon
Sur Rails
Tokyo, Japon

Les Hypno-Passagers de Tokyo

Le Japon est desservi par des millions de cadres massacrés avec des cadences de travail infernales et des vacances clairsemées. Chaque minute de répit sur le chemin du travail ou de la maison leur sert pour leur inemuri, faire la sieste en public.
Bar de rue, Fremont Street, Las Vegas, États-Unis
Société
Las Vegas, Etats-Unis

Le berceau de la ville du péché

Le célèbre Strip n'a pas toujours attiré l'attention de Las Vegas. Beaucoup de ses hôtels et casinos reproduisaient le glamour néon de la rue qui se démarquait autrefois, Fremont Street.
Amerrissage forcé, Alaska Fashion Life, Talkeetna
La vie quotidienne
Talkeetna, Alaska

La Vie à la Mode de l'Alaska de Talkeetna

Autrefois un simple avant-poste minier, Talkeetna s'est rajeuni en 1950 pour servir les grimpeurs du mont McKinley. La ville est de loin la ville la plus alternative et la plus captivante entre Anchorage et Fairbanks.
Maria Jacarés, Pantanal Brésil
Faune
Miranda, Brésil

Maria dos Jacarés : le Pantanal Abrite des Créatures Comme Ça

Eurides Fátima de Barros est né à l'intérieur de la région de Miranda. Il y a 38 ans, il a déménagé dans une petite entreprise le long de la BR262 qui traverse le Pantanal et a acquis une affinité avec les alligators qui vivaient à sa porte. Dégoûtée que, parfois, les créatures y soient massacrées, elle a commencé à s'occuper d'elles. Maintenant connue sous le nom de Maria dos Jacarés, elle a nommé chacun des animaux d'après un joueur de football ou un entraîneur. Il s'assure également qu'ils reconnaissent vos appels.
Napali Coast et Waimea Canyon, Kauai, Hawaii Rides
Vols Panoramiques
Côte NaPali, Hawai

Les rides éblouissantes d'Hawaï

Kauai est l'île la plus verte et la plus pluvieuse de l'archipel hawaïen. C'est aussi le plus ancien. Alors que nous explorons sa côte de Napalo par terre, mer et air, nous sommes étonnés de voir à quel point le passage des millénaires n'a fait que la favoriser.