Vallée de La Mort, Etats-Unis

Le Ressusciter de l'Endroit le Plus Chaud


Walkers-Rail-Zabriskie-Point-Valley-Death-California-USA
Casal marche le long d'un sentier abrasif près de Zabriskie Point.
mauvaise eau
Badwater Salt Flat Une des salines qui couvrent la Vallée de la Mort.
Modèle d'érosion
Pente érodée à côté de Zabriskie Point.
Une vue dantesque
Vue infernale de la Vallée de la Mort du haut d'une élévation environnante.
Vastness-Dunes-Eureka-Death-Valley-California-USA
La douceur des dunes basses d'Eureka renforce la robustesse des montagnes derrière.
Encore plus de DIP
Un panneau de signalisation signale une dépression supplémentaire dans la vallée de la mort déjà profonde (86 mètres) sous le niveau de la mer.
Sculpture d'érosion
Une scène usée par les pluies rares mais abrasives qui frappent de temps en temps la Vallée de la Mort.
Eureka
Empreintes de pas dans les dunes d'Eureka.
Vastness-Dunes-Eureka-Death-Valley-California-USA
La douceur des dunes basses d'Eureka renforce la robustesse des montagnes derrière.
Car-travels-Death-Valley-California-United States-of-America
La voiture se déplace le long d'une ligne droite à travers une plaine colorée mais inhospitalière de la Vallée de la Mort
117 F -
Le thermomètre de voiture indique 117 degrés Fahrenheit, toujours à quelques dizaines de kilomètres du cœur de la Vallée de la Mort.
Depuis 1921, Al Aziziyah, en Libye, était considéré comme l'endroit le plus chaud de la planète. Mais la polémique autour du 58e mesuré là-bas a fait, 99 ans plus tard, que le titre a été rendu à Death Valley.

Ce n'était pas la première fois que nous quittions Seal Beach, à l'extérieur de Los Angeles, pour de longs voyages en voiture à travers la Californie et d'autres États de l'Ouest américain.

Cette fois, cependant, tante Lily et oncle Guy – c'est ainsi que nous nous sommes habitués à traiter ces membres de la famille du monde entier – semblaient plus agités que d'habitude et répétaient la même demande encore et encore : « N'oubliez pas d'appeler, d'accord. ? Au moins quand ils arrivent aux hôtels. Voyez si vous n'oubliez pas!"

Nous avons résisté à la curiosité pendant un certain temps. C'est juste au moment où nous sommes sur le point de demander pourquoi nous sommes si inquiets qu'Oncle Guy arrive avec six ou sept palettes de bouteilles d'eau à mettre dans le coffre et que nous résolvons le mystère : Death Valley !

Ils avaient peur de la Vallée de la Mort et que nous n'y résisterions pas.

Nous faisons de notre mieux pour rassurer les hôtes. Dès que la mission semble accomplie, nous nous dirigeons vers l'asphalte du comté d'Orange, visant les profondeurs de la Californie.

Dante's View, Death Valley, Californie, États-Unis d'Amérique

Vue infernale de la Vallée de la Mort depuis le point de vue de Dante.

Vers les profondeurs dantesques de la Californie

Nous avons parcouru des centaines de kilomètres de l'autoroute 15, en grande partie à travers le désert de Mojave. Nous passons devant la cité perdue dans le néant de Barstow. Peu de temps après, nous avons coupé vers le nord.

Alors que nous terminons les derniers kilomètres du parcours sur la route 190, la température augmente visiblement. Le thermomètre numérique vert phosphore de la voiture ne le signale qu'en degrés Fahrenheit et c'est avec des sauts surprenants à cette échelle que l'on voit comment la fournaise s'intensifie à l'extérieur : 103F … 107F … 109F…

Le thermomètre de voiture indique 117 degrés Fahrenheit, toujours à quelques dizaines de kilomètres du cœur de la Vallée de la Mort.

Au moment où nous atteignons Dante's View, la chaleur est déjà de 47.2º (117F) et nous sommes encore bien au-dessus de la dépression couverte de sel coulée par des tremblements de terre préhistoriques consécutifs au pied de la chaîne de montagnes Panamint.

BadWater Basin fait partie de cette vue lointaine. Marque le point le plus profond en Amérique du Nord.

Là, de l'eau jaillit du sous-sol à la surface, mais la salinisation est telle que, si assoiffés que soient les caravanes de mulets tout au long de l'histoire de l'Occident, cette source n'a servi de salut qu'aux intrépides algues, insectes et escargots. qui continuent de le coloniser.

Bassin de Badwater, Death Valley, Californie, États-Unis d'Amérique

Badwater Salt Flat Une des salines qui couvrent la Vallée de la Mort.

trop chaud à supporter

La journée avance et est cuite par le rayonnement solaire. Pour éviter que la même chose ne nous arrive, nous retournons à l'intérieur de la serre de la voiture et, pendant que nous revenons au cœur résidentiel de la vallée, nous allumons la climatisation à sa puissance maximale.

En chemin, nous faisons encore un détour pour jeter un coup d'œil au Natural Bridge Canyon et la route escarpée mais insignifiante vers la première ombre offerte par le canyon s'avère être une sorte de torture infligée par l'air brûlant et sec dans les poumons.

Pont naturel, Death Valley, Californie, États-Unis d'Amérique

Le visiteur marche le long de la pente qui mène au pont naturel.

Nous roulons le long des pentes colorées d'Artist Drive lorsque nous remarquons que le soleil est déjà couché. Il nous vient à l'esprit que nous ferions mieux de nous remettre de l'épuisement dans l'environnement réfrigéré de Furnace Creek, avant de nous lancer dans de nouvelles incursions.

Un bar nous sécurisera ainsi que les autres visiteurs avec sprinklers toute la longueur de son arc. À l'intérieur, nous trouvons de la limonade froide et la boisson complète ce traitement miséricordieux.

Les autochtones résilients de Timbisha

Pour d'autres raisons que seuls eux et leurs dieux connaissent, les Indiens Timbisha ont habité la Vallée de la Mort et l'oasis de Furnace Creek pendant des siècles, et la tribu a même une réserve dans la région.

Aujourd'hui, il n'y a que 15 ou 16 éléments, mais ils forment la majorité de la population locale, qui a diminué à 24 personnes. Autrefois, la communauté était beaucoup plus importante et fournissait les artisans et les travailleurs qui ont aidé à ériger les bâtiments de villégiature originaux de la société Fred Harvey ainsi que l'infrastructure du parc.

Bien avant cela, d'autres entreprises avaient exploré les richesses géologiques de la vallée, comme la Pacific Coast Borax Company, qui, à l'aide de 20 paires de mules, extrayait le minerai et le transportait à travers le désert de Mojave pour le vendre à des entreprises chimiques et produire le minerai. son célèbre savon Boraxo à l'époque.

A l'époque, le lieu qui abritait les installations s'appelait Greenland Ranch, un nom qui n'a jamais échappé aux ouvriers, massacrés par le soleil jour après jour.

Artiste Drive road sign, Death Valley, Californie, États-Unis d'Amérique

Une plaque identifie Artist Drive, une zone ainsi nommée pour la palette de couleurs des pistes environnantes

58e : Trop chaud pour être vrai

1913 s'est avéré être une année météorologique extraordinaire, avec une chaleur bien plus intense que d'habitude. Le 10 juillet, la station météorologique du village a enregistré 56.7º.

Ce même mois, une séquence de 5 jours avec un maximum de 54º ou plus avait été vérifiée et, coïncidence ou non, le 8 janvier, Death Valley avait connu sa plus basse température hivernale : -10º. Le bilan positif n'a pas tardé à avoir de la concurrence.

Depuis 1919, les militaires italiens stationnés dans une base située à 55 km au sud de Tripoli, effectuaient des mesures de températures extrêmes. Trois ans plus tard, les autorités rapportent avoir obtenu la 58e place à Al-Aziziyah, le 13 septembre 1922.

Cette valeur a acquis une large acceptation de la température la plus élevée au monde, enregistrée dans des conditions standard. Le record se trouve encore dans d'innombrables ouvrages géographiques et manuels scolaires, mais il a rencontré de nombreux opposants au fil du temps.

Les erreurs de mesure d'Amilcare Fantoli et d'Al-Azizyah

L'un d'eux, le physicien italien Amilcare Fantoli, a analysé les conditions dans lesquelles la mesure avait été réalisée. Il les interroge dans plusieurs articles dédiés et précise dans le tome 18 de la Rivista di Meteorologia Aeronautica, 1958 : Aziz, (un autre graphique d'Al-Azizyah) qui était resté isolé pendant un certain temps pour des raisons stratégiques et, peu de temps après, en observant les fiches d'enregistrement… quand il était possible de voir ces données… ».

Après avoir décrit de manière exhaustive les instruments et les procédures utilisés dans la mesure, Fantoli a estimé que « la température extrême maximale n'aurait été que de 56 °C ».

Vallée creusée par l'érosion, Death Valley, Californie, États-Unis d'AmériqueUne scène usée par les pluies rares mais abrasives qui frappent de temps en temps la Vallée de la Mort.

Le 17 septembre dernier, l'OMM – l'agence météorologique des Nations Unies – a communiqué le résultat d'une enquête menée en 2010 et 2011 par un panel d'experts libyens, italiens, espagnols, égyptiens, français, marocains, argentins, nord-américains et britanniques qui a conclu qu'il y avait cinq problèmes distincts avec la mesure d'Al-Azizyah.

Défauts divers et improbabilité géographique de l'ancien record

La première chose à considérer était l'instrumentation problématique : le thermomètre habituel de la station avait été récemment endommagé et a été remplacé par un conventionnel similaire à ceux utilisés dans les serres. Il a ensuite été signalé à un observateur plus que probablement inexpérimenté que l'OMM a conclu avoir effectué la mesure sur la base de l'extrémité opposée du cylindre à l'intérieur du thermomètre.

Il a également été noté le fait que "le point de mesure est placé sur un matériau semblable à de l'asphalte non représentatif du sol du désert natif et, enfin," la mauvaise équivalence de cette température extrême par rapport à celles enregistrées dans des endroits proches et les mauvais enregistrements d'équivalence de température enregistré au même endroit ».

Malgré les vents chauds de Ghibli, qui soufflent du cœur du désert du Sahara sur les montagnes de Jabal Nafusah et se réchauffent lorsqu'ils descendent des pentes exposées au nord, à une distance de Al-Azizyah à la mer Méditerranée ne semblait pas permettre une température aussi extrême.

Lors de la vérification des données des lieux environnants pour cette date – Tripoli, Sidi Mesri, Homs, Zuara Marina, entre autres – toutes étaient bien en deçà des attentes, dans certains cas jusqu'à 20º.

Pente au-dessous de Zabriskie Point, Death Valley, Californie, États-Unis d'Amérique

Pente érodée à côté de Zabriskie Point.

99 ans plus tard, une Death Valley plus chaude que jamais

En guise de condamnation définitive, les experts ont conclu que la mesure de 1922 aurait été d'environ 7 degrés centigrades supérieure à la valeur réelle. L'agence a récemment annoncé son invalidation et la réhabilitation du record du Greenland Ranch de 1913.

La mesure était attendue depuis longtemps et commentée. En novembre 2010, le Daily Telegraph, par exemple, avait déjà publié un article ironique intitulé «Cassé Le thermomètre a mené à un record disjoncteur ».

Les quelques habitants de la Vallée de la Mort et les Etats-Unis, en général, a reçu la nouvelle avec grand plaisir. Le titre de l'endroit le plus chaud a le même poids pour les météorologues que celui du mont Everest pour les géographes.

Sa reconquête devrait lui apporter une notoriété accrue et bien d'autres étrangers intrigués qui, comme nous, la visitent en plein été pour le privilège de prouver sa dure réalité climatique. Mais dans le passé, certains visiteurs ne le comprenaient pas ou ne le respectaient pas correctement. Cela leur était cher.

La vue martienne depuis Zabriskie Point

Nous manquons de patience pour attendre qu'il refroidisse. Furnace Creek et Death Valley sont toujours brûlants lorsque nous quittons le bar et reprenons le volant.

Nous indiquons le célèbre Zabriskie Point, une section de la chaîne Amargosa autrefois submergée par le lac préhistorique de Furnace Creek qui a été surnommé Christian Brevoort Zabriskie, vice-président et directeur de la Pacific Coast Borax Company.

Du haut du point de vue, vous pouvez voir les sentiers qui traversent la surface extraterrestre des Badlands. Les lignes sinueuses du parcours invitent à l'aventure, mais un avertissement du parc national de Death Valley met en garde contre les risques encourus et n'hésite pas à décrire l'une des tragédies passées pour démobiliser les plus imprudents.

Les randonneurs ci-dessous Zabriskie Point, Death Valley, Californie, États-Unis d'Amérique

Casal marche le long d'un sentier abrasif près de Zabriskie Point.

Ingrid et Gerhard Jonas : Mort dans la vallée. Deux.

Quelques jours seulement s'étaient écoulés depuis les vacances nord-américaines d'Ingrid et Gerhard Jonas lorsqu'ils arrivèrent à Death Valley. Le guide qu'ils ont utilisé décrivait l'excentricité du paysage entre le Golden Canyon et Zabriskie Point. Gerhard était habitué à des promenades beaucoup plus longues.

Mal conseillé par l'apparente insignifiance du parcours de 4.8 km et la proximité du village de Furnace Creek, il a écarté le fait que c'était en juin et qu'il était déjà midi, que la température était de 37º et allait beaucoup augmenter. Il était également faux de conclure que moins d'un litre d'eau suffirait pour rester hydraté.

Ils ont convenu qu'Ingrid conduirait à l'autre bout de la route et qu'ils se retrouveraient à Zabriskie Point, d'où elle pourrait même le regarder approcher dans le paysage coloré.

Trois heures plus tard, Ingrid n'a vu aucun signe de son mari. Il a prévenu les gardes du parc et ils ont commencé une recherche à une température de 45°C. Un bref survol de l'avion de service a révélé un Gerhard inconscient dans les basses terres de Gower Gulch. Les rangers l'ont rattrapé une heure et demie après l'alerte.

Il avait succombé à un coup de chaleur et à l'épuisement à peine 5 heures après avoir quitté sa femme. Death Valley a fait honneur à son nom et a fait une nouvelle victime. Depuis le milieu des années 90, il y en a eu au moins douze. Par curiosité, l'utilisation imprudente des GPS dont sont équipés les véhicules de location a contribué à certains des cas.

Des tons chauds dans une vallée brûlante

La voiture se déplace le long d'une ligne droite à travers une plaine colorée mais inhospitalière de la Vallée de la Mort

Le profil extrême et excentrique de Death Valley

En termes de géologie et de géographie, Death Valley justifie à la fois des températures record et une certaine appréhension et peur. Aucun autre ne présente une combinaison aussi radicale de profondeur et de morphologie, principale raison des températures estivales extrêmes.

La Vallée de la Mort forme un long bassin étroit situé à 85 mètres sous le niveau de la mer. Bien que déprimant, il est entouré de montagnes escarpées imminentes et de montagnes plus éloignées, avec des sommets évidents au mont Telescope (3367 m) - le plus important de la chaîne Panamint - et au mont Whitney (4.421 m), c'est la plus haute altitude dans le États contigus United, à seulement 136 km.

Il y a quatre chaînes de montagnes qui retiennent les nuages ​​provenant de l'océan Pacifique. Les mêmes qui les obligent à se lever et à se décharger sous forme de pluie ou de neige, toujours sur leurs versants ouest. Ceux de l'Atlantique et du golfe du Mexique, en particulier, sont trop éloignés pour pouvoir s'y rendre avec une fréquence significative.

En conséquence, l'air au-dessus de Death Valley est sec et mince et sa végétation clairsemée invite le soleil à réchauffer la surface du désert. La chaleur rayonnante des roches et du sol monte mais est piégée entre les pentes environnantes et est forcée vers le bas.

Les poches d'air vers le bas ne sont que légèrement plus chaudes que l'air ambiant. A leur retour au sol, la faible pression atmosphérique les soumet à une forte compression et les réchauffe encore plus qu'à la source.

La panoplie d'enregistrement des températures de Death Valley

De juin à octobre, la répétition de ce processus se traduit par les températures atmosphériques les plus élevées à la surface de la Terre, un phénomène qui peut s'éterniser sans fin apparente. En 2001, l'été de la Vallée de la Mort a duré 154 jours consécutifs avec des sommets supérieurs à 37º.

En 1996, il était de quarante jours au-dessus du 48e et de cent cinq au-dessus du 43e. Le matin du 12 juillet, Death Valley a battu deux autres records pas si heureux mais pertinents. Juste avant le lever du soleil, le thermomètre de Furnace Creek était passé d'un maximum diurne de 53.3° à un minimum de 41.7°.

Ainsi, la température minimale la plus élevée à la surface de la Terre et sa température moyenne la plus élevée en 24 heures ont été enregistrées : 47.5º.

Eureka Dunes, Death Valley, Californie, États-Unis d'Amérique

Empreintes de pas dans les dunes d'Eureka.

Le jour où nous l'explorons, au contraire, la fin d'après-midi offre un répit assez acceptable dont nous profitons pour examiner d'autres coins et recoins : la petite gare routière de Stovepipe Wells, les ruines de l'Harmony Borax Works, le Mustard Canyon, et les expansions des dunes de Mesquite et Eureka.

Cependant, la grande étoile se situe derrière la chaîne de montagnes Panamint. L'ombre s'installe, puis le crépuscule, puis l'obscurité. Malgré la pseudo-fraîcheur de la nuit, Death Valley était, une fois de plus, l'endroit le plus chaud de la surface de la planète.

Key West, Etats-Unis

Le Far West tropical des États-Unis

Nous sommes arrivés à la fin de l'Overseas Highway et l'ultime bastion des propagées Florida Keys. Les États-Unis continentaux s'abandonnent à une immensité marine turquoise émeraude éblouissante. Et à une rêverie méridionale alimentée par une sorte d'envoûtement caribéen.
Damaraland, Namíbia

Namibie On the Rocks

À des centaines de kilomètres au nord de Swakopmund, de nombreuses autres dunes emblématiques de Swakopmund Sossuvlei, le Damaraland abrite des déserts entrecoupés de collines de roche rougeâtre, la plus haute montagne et l'art rupestre ancien de la jeune nation. Les colons Sud-Africains ils ont nommé cette région d'après les Damara, l'un des groupes ethniques de Namibie. Seuls ces habitants et d'autres prouvent qu'il reste sur Terre.
Tombstone Etats-Unis

Tombstone : la ville trop dure pour mourir

Les filons d'argent découverts à la fin du XNUMXe siècle ont fait de Tombstone un centre minier prospère et conflictuel à la frontière des États Unis à Mexique. Lawrence Kasdan, Kurt Russell, Kevin Costner et d'autres réalisateurs et acteurs hollywoodiens ont rendu célèbres les frères Earp et le duel sanguinaire de "OK Corral”. La pierre tombale, qui au fil du temps a fait tant de morts, est sur le point de durer.
Grand Canyon, Etats-Unis

Voyage à travers l'Amérique du Nord Abyssale

Le fleuve Colorado et ses affluents ont commencé à se jeter dans le plateau du même nom il y a 17 millions d'années et ont exposé la moitié du passé géologique de la Terre. Ils ont également sculpté l'une de ses plus belles entrailles.
Monument Valley, Etats-Unis

Indiens ou Cow-boys ?

Des cinéastes occidentaux emblématiques comme John Ford ont immortalisé ce qui est le plus grand territoire indien des États-Unis. Aujourd'hui, dans la Nation Navajo, les Navajo vivent également dans la peau de leurs anciens ennemis.
Las Vegas, Etats-Unis

Où le péché est toujours pardonné

Projetée depuis le désert de Mojave tel un mirage néon, la capitale nord-américaine du jeu et du divertissement est vécue comme un pari dans le noir. Luxuriant et addictif, Vegas n'apprend ni ne regrette.
Navajo Nation, Etats-Unis

Par les terres de la Nation Navajo

De Kayenta à Page, en passant par Marble Canyon, nous explorons le sud du plateau du Colorado. Dramatique et désertique, le décor de ce domaine indigène, découpé en Arizona, se révèle splendide.
Désert d'Atacama, Chili

La vie à la limite du désert d'Atacama

Quand on s'y attend le moins, l'endroit le plus sec du monde révèle de nouveaux scénarios extraterrestres à la frontière entre l'inhospitalier et l'accueillant, le stérile et le fertile que les indigènes ont l'habitude de traverser.
Las Vegas, Etats-Unis

Capitale Mondiale des Mariages vs Ville du Péché

L'avidité du jeu, la soif de prostitution et l'ostentation généralisée font partie de Las Vegas. Comme les chapelles qui n'ont ni yeux ni oreilles et promeuvent des mariages farfelus, rapides et bon marché.
Las Vegas, Etats-Unis

Le berceau de la ville du péché

Le célèbre Strip n'a pas toujours attiré l'attention de Las Vegas. Beaucoup de ses hôtels et casinos reproduisaient le glamour néon de la rue qui se démarquait autrefois, Fremont Street.
Florida Keys, Etats-Unis

Le tremplin caribéen des États-Unis

Os États Unis les îles continentales semblent se fermer au sud dans sa capricieuse péninsule de Floride. Ne vous arrêtez pas là. Plus d'une centaine d'îles de corail, de sable et de mangroves forment une étendue tropicale excentrique qui a longtemps séduit les vacanciers américains.
Miami, Etats-Unis

Un Chef-d'œuvre de la Réhabilitation Urbaine

Au tournant du 25e siècle, le quartier de Wynwood restait rempli d'usines et d'entrepôts abandonnés et de graffitis. Tony Goldman, un investisseur immobilier avisé, a acheté plus de XNUMX propriétés et a fondé un parc mural. Bien plus que d'y honorer le graffiti, Goldman a fondé le grand bastion de la créativité à Miami.
Miami Beach Etats-Unis

La plage de toutes les vanités

Peu de côtes concentrent à la fois autant de chaleur et d’étalages de renommée, de richesse et de gloire. Située à l’extrême sud-est des États-Unis, Miami Beach est accessible via six ponts qui la relient au reste de la Floride. C'est peu pour le nombre d'âmes qui le désirent.
Little Havana, Etats-Unis

La petite Havane des non-conformistes

Au fil des décennies et jusqu'à aujourd'hui, des milliers de Cubains ont traversé le détroit de Floride à la recherche de la terre de liberté et d'opportunités. Avec les États-Unis à seulement 145 km, beaucoup ne sont pas allés plus loin. Sa Little Havana à Miami est aujourd'hui le quartier le plus emblématique de la diaspora cubaine.
Mont Denali, Alaska

Le Toit Sacré de l'Amérique du Nord

Les Indiens athabascans l'appelaient Denali, ou le Grand, et ils vénéraient son orgueil. Cette magnifique montagne a suscité la cupidité des grimpeurs et une longue succession d'ascensions record.
Juneau, Alaska

La petite capitale du Grand Alaska

De juin à août, Juneau disparaît derrière les bateaux de croisière qui accostent à son quai. C'est pourtant dans cette petite capitale que se joue le sort du 49e État américain.
Talkeetna, Alaska

La Vie à la Mode de l'Alaska de Talkeetna

Autrefois un simple avant-poste minier, Talkeetna s'est rajeuni en 1950 pour servir les grimpeurs du mont McKinley. La ville est de loin la ville la plus alternative et la plus captivante entre Anchorage et Fairbanks.
San Francisco, Etats-Unis

Cable Cars de San Francisco : une Vie de Hauts et de Bas

Un accident de wagon macabre a inspiré la saga du téléphérique de San Francisco. Aujourd'hui, ces reliques fonctionnent comme une opération de charme dans la ville du brouillard, mais elles ont aussi leurs risques.
Mauna Kea, Hawai

Mauna Kea : un Volcan qui à l'Espace à l'Oeil

Le toit d'Hawaï était interdit aux indigènes car il abritait des divinités bienveillantes. Mais à partir de 1968, plusieurs nations sacrifièrent la paix des dieux et construisirent la plus grande station astronomique de la face de la Terre.
port de perles, Hawai

Le jour où le Japon est allé trop loin

Le 7 décembre 1941, le Japon attaque la base militaire de Pearl Harbor. Aujourd'hui, certaines parties d'Hawaï ressemblent à des colonies japonaises, mais les États-Unis n'oublieront jamais l'indignation.
Rhinocéros, PN Kaziranga, Assam, Inde
Safari
PN Kaziranga, Inde

La forteresse des Monoceros indiens

Situé dans l'état d'Assam, au sud de la grande fleuve Brahmapoutre, PN Kaziranga occupe une vaste zone de marais alluvial. Les deux tiers des rhinocéros unicornis dans le monde, il y a environ 100 tigres, 1200 éléphants et de nombreux autres animaux. Sous la pression de la proximité humaine et du braconnage inévitable, ce précieux parc n'a pas su se protéger des crues hyperboliques des moussons et de certaines polémiques.
Aurora illumine la vallée de Pisang, au Népal.
Annapurna (circuit)
Circuit des Annapurnas : 3ème- Haut Pisang, Népal

Une Neige d'Aurore Inattendue

Aux premières lueurs, la vue du manteau blanc qui avait recouvert le village pendant la nuit nous éblouit. Avec l'une des marches les plus difficiles du circuit de l'Annapurna devant nous, nous reportons le départ autant que possible. Agacés, nous quittons Upper Pisang vers Escorte quand la dernière neige s'est fanée.
Architecture et Design
napier, Nouvelle-Zélande

Retour dans les années 30 – Tour de Guimbarde

Dans une ville reconstruite dans l'Art Déco et avec une atmosphère des "années folles" et au-delà, les moyens de transport adéquats sont les élégantes automobiles classiques de cette époque. A Napier, ils sont partout.
Hauteurs tibétaines, mal d'altitude, montagne prévenir à soigner, voyage
Aventure

Mal de l'Altitude : c'est Pas Mal. C'est nul !

En voyage, il arrive que l'on se retrouve confronté au manque de temps pour explorer un lieu aussi incontournable que haut. La médecine et les expériences précédentes avec Altitude Evil dictent que nous ne devrions pas risquer de monter à la hâte.
Cérémonies et Festivités
Apia, Samoa

Fia Fia – Folklore polynésien à haute rotation

De la Nouvelle-Zélande à l'île de Pâques et d'ici à Hawaï, il existent nombreuses variantes de danses polynésiennes. Les nuits samoanes de Fia Fia, en particulier, sont animées par l'un des styles les plus rapides.
Moscou, Kremlin, Place Rouge, Russie, Moskova
Villes
Moscou, Russie

La forteresse suprême de Russie

De nombreux kremlins ont été construits, au fil du temps, dans l'immensité du pays des tsars. Aucune ne se démarque, aussi monumentale que la capitale Moscou, centre historique du despotisme et de l'arrogance qui, d'Ivan le Terrible à Vladimir Poutine, pour le meilleur ou pour le pire, a dicté le destin de la Russie.
Capitale asiatique de Singapour, Basmati Bismi
Restauration
Singapour

La Capitale Asiatique de la Gastronomie

Il y avait 4 groupes ethniques à Singapour, chacun avec sa propre tradition culinaire. À cela s'ajoutait l'influence de milliers d'immigrants et d'expatriés sur une île de la moitié de la superficie de Londres. Aujourd'hui, c'est la nation avec la plus grande diversité gastronomique en Orient.
Pitões das Junias, Montalegre, Portugal
Culture
Montalegre, Portugal

À Travers l'Alto do Barroso, le Sommet de Trás-os-Montes

Nous nous déménagons des Terras de Bouro pour ceux de Barroso. Basés à Montalegre, nous nous baladons à la découverte de Paredes do Rio, Tourém, Pitões das Júnias et son monastère, de superbes villages à la frontière de Portugal. S'il est vrai que Barroso a eu plus d'habitants, les visiteurs ne devraient pas le manquer.
Feux d'artifice du 4 juillet-Seward, Alaska, États-Unis
Sports
Seward, Alaska

Le 4 juillet le plus long

L'indépendance des États-Unis est célébrée, à Seward, en Alaska, de façon modeste. Même ainsi, le 4 juillet et sa célébration semblent sans fin.
Cove, Big Sur, Californie, États-Unis
En Voyage
Big Sur, Etats-Unis

La côte de tous les refuges

Sur 150 km, la côte californienne est soumise à une immensité de montagnes, d'océan et de brouillard. Dans ce décor épique, des centaines d'âmes tourmentées marchent sur les traces de Jack Kerouac et Henri Miller.
DIVA(E)MAUVAISES
Ethnique
Malé Maldives

Les Maldives au Sérieux

Vue du ciel, Malé, la capitale des Maldives, n'est guère plus qu'un échantillon d'île bondée. Ceux qui la visitent ne trouveront pas de cocotiers couchés, de plages de rêve, de spas ou de piscines infinies. Laissez-vous éblouir par la vraie vie quotidienne maldivienne que les brochures touristiques omettent.
photographie de la lumière du soleil, soleil, lumières
Portefeuille de photos Got2Globe
Lumière Naturelle (Partie 2)

Un soleil, tant de lumières

La plupart des photos de voyage sont prises au soleil. La lumière du soleil et la météo forment une interaction capricieuse. Apprenez à prédire, détecter et utiliser au mieux.
Santo Domingo, Ville Coloniale, République Dominicaine, Diego Colombo
Histoire
Santo Domingo, République Dominicaine

L'ancien colonial le plus long des Amériques

Santo Domingo est la colonie la plus longtemps habitée du Nouveau Monde. Fondée en 1498 par Bartholomew Colombo, la capitale de la République Dominicaine conserve intact un véritable trésor de résilience historique.
Aruba, Antilles néerlandaises, ABC, Tortue
Îles
Aruba

Aruba : l'île au bon endroit

On pense que les indigènes de Caquetío l'appelaient Oruba, ou « île bien située ». Frustrés par le manque d'or, les découvreurs espagnols l'ont qualifiée d'« île inutile ». Alors que nous voyageons à travers son sommet des Caraïbes, nous réalisons à quel point le premier baptême d'Aruba a toujours eu plus de sens.
Aurores boréales, Laponia, Rovaniemi, Finlande, Fire Fox
Hiver Blanc
Laponie, Finlande

À la recherche du renard de feu

Unique aux hauteurs de la Terre sont les aurores boréales ou méridionales, phénomènes lumineux générés par les explosions solaires. Tu Sami indigènes de Laponie, ils croyaient que c'était un renard fougueux qui répandait des étincelles dans le ciel. Quoi qu'ils soient, même les près de 30 degrés sous zéro ressentis dans l'extrême nord de la Finlande ne pourraient nous empêcher de les admirer.
Lac Manyara, Parc National, Ernest Hemingway, Girafes
Littérature
PN Lac Manyara, Tanzanie

L'Afrique préférée d'Hemingway

Situé à l'extrémité ouest de la vallée du Rift, le Parc National du Lac Manyara est l'un des plus petits mais des plus enchanteurs et des plus riches en faune de Tanzanie. En 1933, entre chasse et discussions littéraires, Ernest Hemingway lui consacre un mois de sa vie tourmentée. Il a raconté ces jours de safari aventureux dans «Les vertes collines d'Afrique ».
Croisière Navimag, Puerto Montt à Puerto-natales, Chili
Nature
Puerto Natalesà Puerto Montt, Chili

Croisière sur un cargo

Après une longue mendicité des routards, la société chilienne NAVIMAG a décidé de les admettre à bord. Depuis lors, de nombreux voyageurs ont exploré les canaux de Patagonie, côte à côte avec des conteneurs et du bétail.
Sheki, Automne dans le Caucase, Azerbaïdjan, Maisons d'automne
Automne
Sheki, Azerbaidjan

automne dans le caucase

Perdue parmi les montagnes enneigées qui séparent l'Europe de l'Asie, Sheki est l'une des villes les plus emblématiques d'Azerbaïdjan. Son histoire largement soyeuse comprend des périodes de grande dureté. Lorsque nous l'avons visité, les pastels d'automne ont ajouté de la couleur à une vie post-soviétique et musulmane particulière.
République dominicaine, plage de Bahia de Las Águilas, Pedernales. Parc National de Jaragua, Plage
Parcs Naturels
Lagune d'Oviedo a Bahia de las Aguilas, République Dominicaine

À la recherche de la plage dominicaine immaculée

L'une des côtes dominicaines les plus préservées est aussi l'une des plus reculées. En découvrant la province de Pedernales, nous sommes éblouis par le Parc National semi-désertique de Jaragua et la pureté caribéenne de Bahia de las Águilas.
Lonely Walk, Désert du Namib, Sossusvlei, Namibie, Acacia à la base des dunes
Patrimoine Mondial UNESCO
Sossusvlei, Namíbia

Le Namibe sans issue de Sossusvlei

Lorsqu'elle coule, l'éphémère rivière Tsauchab serpente à 150 km des les montagnes de Naukluft. Une fois à Sossusvlei, elle se perd dans une mer de montagnes de sable qui se disputent le ciel. Les indigènes et les colons l'appelaient un marais sans retour. Qui découvre ces parties farfelues de la Namibie pense toujours à y retourner.
Vérification de la correspondance
Les personnages
Rovaniemi, Finlande

De la Laponie finlandaise à l'Arctique, visite au pays du Père Noël

Marre d'attendre que le vieil homme barbu descende dans la cheminée, nous renversons l'histoire. Nous avons profité d'un voyage en Laponie finlandaise et sommes passés par sa demeure furtive.
Santa Maria, île de Sal, Cap Vert, Débarquement
Plages
Santa Maria, Sal, Cap-Vert

Santa Maria et la bénédiction atlantique du Sal

Santa Maria a été fondée dans la première moitié du XIXe siècle en tant qu'entrepôt d'exportation de sel. Aujourd'hui, grâce à la providence de Santa Maria, Sal Ilha vaut bien plus que la matière première.
ombre contre lumière
Religion
Kyoto, Japon

Le temple de Kyoto qui est René de ses Cendres

Le Pavillon d'Or a été épargné plusieurs fois par la destruction au cours de l'histoire, y compris celle des bombes larguées par les États-Unis, mais il n'a pas résisté aux troubles mentaux de Hayashi Yoken. Quand nous l'avons admiré, il avait l'air comme jamais auparavant.
Train Fianarantsoa à Manakara, TGV Malgache, locomotive
Sur Rails
Fianarantsoa-Manakara, Madagascar

À Bord du TGV Malgache

Nous partons de Fianarantsoa à 7h. Ce n'est qu'à 3 heures du matin le lendemain matin que nous avons terminé les 170 km jusqu'à Manakara. Les indigènes appellent ce train antique Train Grandes Vibrations. Durant le long voyage, nous avons ressenti, très fortement, ceux du cœur de Madagascar.
Creel, Chihuahua, Carlos Venzor, collectionneur, musée
Société
Chihuahua a Creel, Chihuahua, Mexique

Sur le chemin de Creel

Avec Chihuahua en arrière, nous pointons vers le sud-ouest et vers des terres encore plus élevées au nord du Mexique. A côté de Ciudad Cuauhtémoc, nous avons rendu visite à un ancien mennonite. Autour de Creel, nous avons vécu pour la première fois avec la communauté indigène Rarámuri de la Serra de Tarahumara.
Restitution des pièces
La vie quotidienne
Dawki, Inde

Dawki, Dawki, Bangladesh à vue

Nous sommes descendus des terres hautes et montagneuses de Meghalaya aux appartements au sud et en dessous. Là, le ruisseau vert translucide du Dawki forme la frontière entre l'Inde et le Bangladesh. Dans une chaleur humide que nous n'avons pas ressentie depuis longtemps, la rivière attire également des centaines d'Indiens et de Bangladais dans une évasion pittoresque.
Rottnest Island, Wadjemup, Australie, Quokkas
Faune
Wadjemup, île Rottnest, Australie

Parmi les Quokkas et autres Esprits Aborigènes

Au XNUMXe siècle, un capitaine hollandais surnomme cette île entourée d'un océan Indien turquoise, « Rottnest, un nid de rat ». Les quokkas qui lui ont échappé étaient cependant des marsupiaux, considérés comme sacrés par les aborigènes Whadjuk Noongar d'Australie occidentale. Comme l'île édénique sur laquelle les colons britanniques les ont martyrisés.
Les sons, Parc National de Fiordland, Nouvelle-Zélande
Vols Panoramiques
Fiordland, Nouvelle-Zélande

Les Fjords des Antipodes

Une bizarrerie géologique a fait de la région de Fiordland la plus crue et imposante de Nouvelle-Zélande. Année après année, milliers de visiteurs vénèrent le sous-domaine entre Te Anau et Milford Sound.